Le Prêt Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL) sont des solutions d’épargne dont les modalités sont fixées par le gouvernement français. Bien qu’ils présentent des divergences dans leur fonctionnement, chacun donne lieu à une rémunération sur le capital. En outre, ils permettent la constitution d’un apport personnel et l’accès à un crédit pour les particuliers qui envisagent de réaliser une acquisition immobilière ou des travaux. Profitez du PEL et CEL Boursorama pour placer votre argent.

Quel est l’utilité de l’épargne-logement ?

Nombreux sont les particuliers qui désirent accéder à la propriété. D’autres, possèdent déjà leur résidence principale mais prévoient d’effectuer des travaux de rénovation. Grâce aux Le PEL et CEL Boursorama, il vous sera plus simple de bénéficier d’un crédit immobilier.

Le Prêt Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL) sont des produits qui leur permettront de constituer un apport. Par la suite, suivant des conditions bien spécifiques, ils pourront bénéficier d’un crédit immobilier Boursorama à un taux attractif. En outre, ils ne feront pas les frais d’éventuelles hausses de taux puisque les barèmes sont préalablement fixés par l’Etat. Qui plus est, les sommes déposées sur le compte du particulier généreront des intérêts.

Les caractéristiques du Prêt Épargne Logement (PEL)

N’importe qui peut être titulaire d’un compte Prêt Épargne Logement, qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un mineur. De ce fait, tous les membres de la famille peuvent bénéficier de ce type d’épargne Boursorama. En revanche, une personne ne peut pas détenir plus d’un PEL. Cependant, il est possible d’avoir à la fois un PEL et un CEL, à condition que les comptes soient ouverts dans un unique établissement bancaire. Les seuls frais qui sont susceptibles d’être supportés sont les coûts de transfert vers une autre banque ; soit un montant de 50 euros.

Par ailleurs, l’accès à votre épargne ne peut se faire que dans un délai minimum de 4 années. Si vous procédez à un retrait avant cette durée, votre compte sera tout bonnement fermé. De même, toute résiliation du contrat avant le terme des 4 ans vous fera perdre partiellement ou totalement les avantages liés au PEL.

Lors de l’ouverture de votre compte, vous devrez verser au moins 225 euros. Le montant des autres versements est fixé à 45 euros par mois, 135 euros tous les 3 mois, ou encore 270 euros tous les 6 mois ; ce qui revient à 540 euros par an. Le capital est plafonné à 61 200 euros, sans prise en compte des intérêts obtenus. Ces derniers sont rémunérés au taux de 1 %. En outre, la somme maximale qui peut être octroyée en guise de prêt immobilier est de 92 000 euros.

Les particularités du Crédit Épargne Logement (CEL)

Le Crédit Épargne Logement (CEL) offre une meilleure souplesse que le PEL, non seulement en termes de versements, mais également de retraits. Tout le monde peut ouvrir ce type de compte, tant les majeurs que les mineurs. Les frais sont inexistants hormis les coûts de transfert d’une banque à une autre.

Le montant minimal à verser au moment de l’ouverture du compte est de 300 euros. Ensuite, les autres versements sont fixés à 75 euros au moins. Les retraits sont également de 75 euros au minimum. Mais attention, le solde de votre compte ne doit pas être inférieur à 300 euros. Le cas échéant, votre CEL sera clôturé. Le taux de rendement des intérêts est à hauteur de 0, 5%. Le CEL est plafonné à 15 300 euros, mais sans prise en compte des gains accumulés. Au bout de 18 mois, vous pouvez obtenir un crédit immobilier dont le montant maximal est de 23 000 euros.